Avertir le modérateur

16/11/2009

Trop de seins tue le sein?

Ils sont partout. De Californication à True Blood, en passant par The Tudors ou même Dexter dimanche dernier, impossible d'allumer sa télé aux Etats-Unis sans tomber sur une paire de seins. Au pays où le «nipple gate» de Janet Jackson a démocratisé le direct en différé de quelques secondes, les séries américaines seraient-elles en train de s'encanailler? Pas vraiment. C'est juste que les règles ne sont pas les mêmes pour tout le monde.

article_californication-duchovny.jpgScott Miller, qui a travaillé comme script coordinator (1) sur 90120 (le remake de Beverly Hills) l'explique à 20minutes.fr, «tout dépend si vous êtes une chaîne hertzienne ou du câble». Les premières, accessibles à tous les foyers, comme ABC, FOX, CBS et NBC, sont soumises aux «restrictions sur l'indécence» de la FCC, une agence gouvernementale qui supervise le monde des télécoms. Depuis l'incident Janet Jackson, les règles ont été renforcées. Si Desperate Housewives montrait un sein, ou 90210 laissait passer un 'What the fuck' avant 22 heures, la chaîne s'exposerait à une amende de plus de 300.000 dollars.


Côté câble, c'est différent. Les chaînes sont simplement tenues d'informer leur audience de la catégorie dans laquelle se situe leur programme. «Les chaînes gratuites du câble sont cependant très prudentes», précise Scott Miller. La raison? Les sponsors publicitaires, évidemment. Cela donne parfois des jurons censurés à coup de «bip». Les chaînes payantes en revanche, comme HBO, Showtime ou FX, se lâchent.

C'est même devenu la marque de fabrique de Californication, surnommée «seX Files» par certains (en référence à X-Files, où David Duchonvy incarnait l'agent Mulder). Pas un épisode sans qu'une fille n'enlève le haut, que ce soit une mineur ou une nonne. «C'est le problème des jeunes filles d'aujourd'hui, vous montrez tout», soupire Hank Moody/David Duchonvy...avant de recevoir une lap dance de son étudiante (Eva Amurri, la fille de Susan Sarandon, en photo). Dans True Blood, Anna Paquin (la Leçon de Piano) se fait, elle, régulièrement mordre par Bill le vampire, la peau frémissante de plaisir.

La tendance n'est pas nouvelle. Les Sopranos ou The Shield n'ont jamais été frileux. Mais le déshabillé est-il devenu un passage obligé de la série classifiée TV-MA (mature, conseillée au plus de 17 ans)? «Ce n'est pas comme si les scénaristes en abusaient gratuitement», se défend Scott Miller. Sur Fox News, le conservateur Bill O'Reilly raillait cependant récemment la «bataille des nichons» («battle of the boobs») en vogue et demandait où était l'égalité homme-femme. Les filles peuvent toujours regarder Nip/Tuck...

(1) Un script coordinator fait le pont entre les scénaristes et les dirigeants d'une chaîne, et s'assure notamment qu'un scénario respecte la classification de la série (tout public etc)

Par Philippe Berry à Los Angeles

Commentaires

MIAM

Écrit par : José | 17/11/2009

SLURP

Écrit par : Fran | 18/11/2009

en même temps, tu prends South Park, c'est classé TV-MA là-bas (-12 ans ici il me semble) : ça résume tout l'écart de décence, de pudeur et de politiquement correct entre US et FR. Sinon, on attend encore l'agent Scully dénudée...

Écrit par : gui | 19/11/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu