Avertir le modérateur

16/02/2013

J'ai fini «House of Cards» et je n'ai personne avec qui en parler

HoC.JPG

Dans le quatrième épisode, un personnage dit à l'autre: «Ça ne me dérange pas de faire la pute, je veux juste que tu me paies.» Dans l'épisode 9, il y un de ces moments «OMG!!!!, il a vraiment fait ça». Si la série avait été Breaking Bad, j'aurais pu en discuter avec plusieurs amis et tout l'Internet en temps réel. Mais parce House of Cards n'est pas un show comme les autres, j'en suis à deux doigts de publier une petite annonce «cherche ami pour parler série».


Trailer:

Avec House of Cards, Netflix est en train de faire exploser le modèle traditionnel des séries télé. D'abord car le show produit et partiellement réalisé par David Fincher n'est pas diffusé à la télévision. Surtout car le roi américain du streaming a fait le pari de proposer à ses abonnées (6 euros par mois) la première saison dans son intégralité, soit 13 épisodes de 50 minutes, le 1er février.

Chacun son rythme

Le spectateur est face à un choix, comme un chat devant le paquet de croquettes qui s'est renversé par terre: tout dévorer d'un coup, quitte à vomir sur le tapis; regarder sagement deux épisodes par soir et ne pas sortir pendant une semaine; ou ne rien planifier et regarder quand bon lui semble.

Si cette approche 100% sur mesure offre une liberté totale, elle complique les échanges. Il n'y a plus de rendez-vous hebdomadaire où les fans live-tweetent les événements. Plus de récapitulatif sur l'épisode de la veille. Plus de «attention, spoiler si vous n'avez pas vu l'épisode 11». Et à la fin, on se trouve désœuvré car il faut toujours attendre un an avant de voir arriver la saison 2.

La qualité au rendez-vous

Côté créatif, c'est le bonheur. Netflix a déjà commandé deux saisons, donc les scénaristes savent exactement où ils vont. Encore plus que sur HBO, qui annule parfois des séries après une saison quand elles ne marchent pas assez. Et avec 100 millions de dollars dépensés, on a droit à un show ultra-cinématographique (David Fincher a réalisé les deux premiers épisodes, Joel Schumacher, les 5 et 6, notamment).

Que vaut la série dans tout ça? C'est de loin la meilleure de la saison 2012-2013 mais il est encore un peu tôt pour la faire rentrer au panthéon. La revanche de Kevin Spacey, décidé à faire payer le président qui ne l'a pas nommé secrétaire d'Etat comme promis, est jouissive à suivre. Tout le monde, hommes comme femmes, politiciens comme journalistes, manipule (ou croit manipuler) tout le monde. House of Cards, c'est un peu l'anti-West Wing. Le scénariste et showrunner Beau Willimon (The Ides of March) exagère autant dans le cynisme qu'Aaron Sorkin dans le romantisme.

S'il faut un peu de temps pour s'adapter aux apartés théâtraux de Kevin Spacey, on s'y fait. Le show pèche davantage par l'arc de sa femme, plus faible, et par quelques deus ex machina un peu faciles qu'on attend d'avantage d'un film que d'une grande série.

Pari risqué

Netflix s'était fait les dents sur Lillyhammer mais passe aux choses sérieuses avec House of Cards, en attendant le retour de la comédie culte Arrested Development en mai.

Il est pour l'instant trop tôt pour savoir si son coup de poker de se révélera payant. Son pari, c'est de gagner suffisamment d'abonnés pour rentrer dans ses frais, en espérant que les actionnaires soient patients.

Pour l'instant, Netflix n'existe qu'en Amérique, au Royaume-Uni et en Scandinavie. La France, elle, devra sans doute patienter jusqu'à 2014. La bonne nouvelle, c'est que la saison 2 sera alors déjà disponible.

--Philippe Berry, à Los Angeles

Commentaires

Merci de m'avoir donné envie,je ne connaissais pas. Je m'en vais de ce pas download la saison sur le Warez ;-)

Écrit par : etcetera | 16/02/2013

ah, les rires en lisant votre description du fan de séries en streaming !!! j'ai l'impression que vous êtes dans mon dos, le soir, quand j'hésite : encore un ? argh, je supporte pas de pas savoir ! mais je m'en suis déjà enfilé 5 épisodes aujourd'hui. et puis je vois arriver la fin de la série, j'en suis dèjà à la moitié de la 3, et il n'y en a que 4, faut économiser... des trucs comme ça. sur ce front-là, je vous entends 5/5 ! quant à une série qui sort entièrement en streaming, je trouve génial. en plus avec kevin spacey qui fait tout passer, qui donne envie de jubiler quand il fait le méchant, là, j'adhère et j'attends l'arrivée de cette série avec impatience. tout ce que je souhaite c'est que je puisse la regarder depuis mon île grecque ! bien à vous, merci pour cette bonne nouvelle.

Écrit par : zozefine | 16/02/2013

L'happy End gâche les trois derniers épisodes.
J'ai suivi les personnages jusqu'à l'épisode 9, puis à partir de ce moment là je considère que la manipulation est faites par le scénariste plutôt que par Kevin Spacey. Même si il est bluffant.
Je trouve que son personnage ce laisse trop aller sur la vague pour être le grand manipulateur qu'il prétend être.

Écrit par : Norlah | 16/02/2013

pareil que Norlah je suis un peu deçu par les trois dernier et episode

Écrit par : dukedanjou | 16/02/2013

Je suis assez d'accord Norlah, notamment la manière dont la grève se finit miraculeusement avec la coup de chance. Enfin la saison 2 pourra être pas mal pour voir s'il se fait attraper par les journalistes

Écrit par : Philippe Berry | 16/02/2013

Bonsoir,
J'ai une une tendance au binge viewing... House of cards n'a pas fait exception à cette règle qui s'applique à toute bonne série. Le seul bémol, une fin un peu molle (je parle vraiment des dernières minutes du derniers épisode, mais pas de spoiler ici... donc chut). Mention spéciale pour Robin Wright avec un personnage complexe, redoutable et séduisant, ainsi que Gerald Mc Raney, qui pourrait enfin nous permettre d'avoir un adversaire à la taille de Kevin Spacey!
Enfin je voulais juste te dire que moi j'avais abandonné l'idée de pouvoir partager mes trouvailles avec des vrais gens... et que ceci explique ce petit post ici!
:-)
Bonne fin de journée.

Écrit par : Hélène | 16/02/2013

il y a aussi de tres bon second roles comme Michael Kelly et Corey Stoll

Écrit par : dukedanjou | 17/02/2013

je viens à l'instant de finir la saison 1 et attendre la 2 va être ..... grrrrrrrrrrr ! Kevin Spacey est grandiose dans ce rôle et Robyn Wrigt surprenante ! j'ai adoré ! le petit truc qui me plait, c'est ces apartés de Spacey avec la caméra : savoureux !

Écrit par : Talyn | 22/02/2013

Série dévoré en 3 jours, comment dire j'ai adoré.
Un peu compliqué la politique américaine, mais finalement on arrive quand meme a comprendre qui est qui et surtout qui fait quoi.
La relation de Franck "Francis" Underwood avec sa femme est juste énorme.

Effectivement, House of Cards est vraiment la série de 2012-2013.

Écrit par : @Miky_Rob | 04/03/2013

Netflix m'a fait plonger dans mes travers de binge viewing...

Une serie brillante, un Kevin Spacey brillant... Dur de lâcher quand tout est offert d'un coup sur un plateau. J'ai pariculièrement adoré les appartés de Franck Underwood.

Et me voilà totalement frustrée par un fin en demi-teinte et par l'impossibilité de débriefer avec qqn.

Finalement, je me demande si je ne préfère pas le bon vieux rythme des 40mn par semaine avec des hiatus interminables par moment.... C'est frustrant mais le plaisir dure plus longtemps.

Bref: vivement la saison 2!

Écrit par : Math | 06/03/2013

C'est grâce à ton blog que j'ai découvert la série. Kevin Spacey est juste incroyable. Mais quel salopard !

Le rythme est haletant et on s'attache en quelques minutes à l'histoire. Cela donne envie de se faire toute la série d'un coup.

Pour moi, la meilleure série du moment.

Écrit par : Marie | 14/03/2013

Série énorme. Hâte de voir la saison 2 !!

Écrit par : Vincent | 15/03/2013

Merci , a l'équipe qui a sue mettre en scenes et raconter une histoire surprenante fait de suspences d'interrogations de sorts sous l'égide d'une montre le machiavelisme .

Écrit par : perrin | 26/03/2013

Série intéressante, qui me rappelle BOSS. Mais moins puissante et plus "simpliste".
House Of cards est entre un "À la Maison Blanche (The West Wing) " et un Boss.

Kevin Spacey joue assez bien son rôle mais il est pas assez froid, pas assez méchant, pas assez vrai je trouve. Je ne le trouve pas crédible en dehors du champs bureaucratique et mondain.

La petite journaliste, je trouve bizarre comment elle fais volte face en fin de saison.

Par contre la femme joue bien son rôle, froide et charmante.
et aussi Doug, cynique,froid et perspicace.
J'aime bien aussi Russo. Sinon le président il as l'air trop con.

Enfaite je trouve surtout la fin de la saison mal ficelée et un peu trop rapide par rapport à un début béton. Les personnage changent vite d'image et de position sans trop être crédible dans leur jeu.

Je trouve néanmoins que cela reste une très bonne série. Mais cela ne vos pas un The Wire ou un BOSS.

Écrit par : donpoppa | 02/04/2013

Super série, étant fan de kevin spacey sa fait réellement plaisir de le retrouver dans un role de manipulateur.

je trouve le rythme de la série très bon et on voit bien ce qui se trame dans les coulisses du pouvoir ( a prendre au 1 er ou second degré : a vous de voir)

Écrit par : mathieu | 05/04/2013

Une série qui vaux le détour , une distribution quasi parfaite !
coup de geule (lol) : Le scénario n'est pas prodigieux et en ce lace vite des monologue de Kevin Spacey..

Je viens de boucler la Saison 1 (2 épisode par semaine) ,J'ai faillit lâcher la série au bout de quelque épisode , mais je lui es redonner sa chance et j'ai bien fait :)
à partir de l’épisode 7/8 les personnage ce dévoile sous un nouveau jour , notamment le personnage de Robin Wright (Claire) , des retournement de situation pour le moins étonnant !

Bref , une série d'un nouveau genre que je conseil .. mais faut pas s’étonner ..les 3 premiers épisodes sont vraiment mou et ennuyeux .
Voila je partage ma petite expérience qui était plutôt sympathique .

Note: 7,5/10

Écrit par : Badis | 24/05/2013

Je suis tout a fait daccord avec toi quand tu dis que cest l'une voir la meilleure serie de l'année. Quant ux apparte de Franck Underwood (Kevin Spacey) jai trouvé l'idée geniale, car cest une technique tirée de la comedie et l'adapter sur une série telle H.O.C c'est lumineux et le scenerio nen est que rrenforcer. Le dernier point que je trouve remarquable cest qu'on ne peut pas se prendre de sympathie pour un personne en particulier. Il ne sont pas gentil ou mechant mais bien humain, dans le sens ou ils ttrahissent, mentent mais en meme temps aiment, etc... bref house of cards the best série ever

Écrit par : Jb | 16/08/2013

vu en streaming. fabuleux. spacey jubile, et on jubile avec lui, et on se demande comment si/quand ça partira en vrille entre l'ultra-sophistiquée et le requin... décidément il est le meilleur méchant que je connaisse ! à quand la suite ?

Écrit par : zozefine | 22/09/2013

je recommande cette série, j'ai commencé à la regarder et franchement elle vaut coup

Écrit par : sari indien | 21/09/2014

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu