Avertir le modérateur

28/09/2013

«The Crazy Ones»: Robin Williams fait du Robin Williams

crazy.jpg

Le pitch

Simon Roberts est un ancien roi de la pub. Mais à l'approche de la retraite, il n'a plus vraiment d'inspiration et tente de faire survivre son agence avec l'aide de sa fille.


Le trailer

L'avis: On enregistre

La série aurait pu s'appeler «Le Robin Williams show». La comédie du vétéran David E. Kelley («Ally McBeal», «The Practice») semble laisser carte blanche à Williams, qui en fait des caisses, au bord de la crise d'épilepsie. Sauf qu'il a le même problème que son personnage: il n'est plus dans l'air du temps et lutte pour ne pas devenir complètement has-been. Malgré tout, quand il fend l'armure et réalise qu'il vieillit, il se passe un truc, notamment avec sa fille Sarah Michelle Gellar, bien meilleure que dans «Ringer», ou avec son side-kick (James Wolk). En le recadrant un peu, «The Crazy Ones» pourrait presque avoir un début de potentiel.

L'audience: Très bonne

Robin Williams peut remercier le lancement de The Big Bang Theory, qui a réalisé la plus forte audience de la semaine. Du coup, «The Crazy Ones» a explosé son adversaire direct, le «Michael J. Fox Show». A confirmer la semaine prochaine.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu