Avertir le modérateur

29/09/2012

«The Neighbors», nos voisins les aliens

neighbors_UFO.jpg

Le pitch

Tout est dans le titre: la famille Weaver emménage dans les suburbs pour un nouveau départ. Et leurs voisins viennent d'ailleurs.

 

Le trailer

L'avis: On zappe et on sort la kryptonite

Ce blog va bientôt devoir s'appeler «On regarde les comédies moisies pour que vous n'ayez pas à le faire». Avec Partners et Guys with Kids, on tient le tiercé de la lose. Un jour, dans un bureau d'ABC, quelqu'un a pitché: «C'est l'histoire d'une famille de beaufs. Leurs voisins viennent de la planète Zabrov et ils pleurent de la gelée verte par les oreilles». En face, un exec a dit: «BANCO!». L'idée d'une comédie old school jouant sur le clash des sociétés humaine et alien n'était pourtant pas complètement idiote. Encore faut-il le faire avec un regard un peu frais et décalé, comme Suburgatory l'an dernier, où les vrais extraterrestres sont les habitants des suburbs. Le plus navrant, c'est que mis sur orbite par Modern Family, The Neighbors a réussi son entrée dans l'atmosphère terrestre. Si l'audience ne chute pas rapidement, le slime vert pourrait bien coller un moment.

(edit: vidéo remplacée, celle-là ne doit pas être zonée)

--P.B.

03:42 Publié dans Critique | Lien permanent | Commentaires (3)

27/09/2012

«Animal Practice»: Des rires en monnaie de singe

animal-practice (1).jpg

Le pitch

Il était une fois une clinique vétérinaire.

Le trailer

L'avis: On zappe

Le point positif, c'est que la série aurait pu être pire: les animaux d'Animal Practice auraient pu parler. On sourit même largement plus que dans Guys with Kids et Partners. Mais à moins que Doctor DoLittle et Beethoven soient vos films préférés, il n'y a pas grand chose à sauver, à l'exception du singe et du cast. Oh, Justin Kirk (Andy dans Weeds), Tyler Labine (Reaper) et Joanna García-Swisher (Privileged) qu'êtes-vous allés faire dans cette galère?

--Philippe Berry, à Los Angeles

04:04 Publié dans Critique | Lien permanent | Commentaires (4)

«Vegas» ne fait pas sauter la banque

vegas.jpg

Le pitch

Las Vegas, 1960. Les casinos commencent à remplacer les cactus sur le Strip. La mafia de Chicago débarque et compte bien faire régner sa loi. Mais il va falloir faire avec le shérif Lamb.

Le trailer

L'avis: On enregistre et on revisite cet hiver

Michael Chiklis. Dennis Quaid. Le gangster. Le cowboy. Sin City. Les années 60. Le scénariste des Affranchis (Nicholas Pileggi). Sur le papier, Vegas, basé sur la vie du shérif emblématique du Clark County, a un putain de pédigrée. Dans la réalité, on est sur CBS et pas sur HBO ou Showtime, et le pilote accouche d'un drama pour papas ultra-classique, paresseux et pas vraiment excitant. Sur le câble, avec Les Sopranos, Breaking Bad, Sons of Anarchy ou Justified, on a pris l'habitude de jouer à la table des grands, où les dettes se paient avec du sang et des doigts coupés. Dans Vegas, on joue plutôt aux machines à sous à côté d'une mamie traînant sa bouteille à oxygène. Avec la sérieuse envie de tout faire exploser.

--Philippe Berry, à Los Angeles

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu