Avertir le modérateur

13/09/2012

Tristan Garcia, auteur d’un essai sur «Six Feet Under»: «Le risque, c’est que l’histoire des séries perde sa mémoire»

six feet under,tristan garcia,essai,alan ball,alan poul

 
Créée en 2001 par Alan Ball, «Six Feet Under» a plus de dix ans. Mais l’empreinte que laisse la famille Fisher, propriétaire d’une société de pompes funèbres sur ceux qui ont vu la série ne disparaît pas avec les années. Ecrivain et philosophe français (La meilleure part des hommes), Tristan Garcia s’est intéressé au monument d’HBO dans Six Feet Under : nos vies sans destin, paru chez PUF le 5 septembre au sein de la nouvelle collection de l’éditeur universitaire dédiée aux séries. Alternant portraits des personnages, analyse des épisodes les plus marquants et étude des grands thèmes explorés, le romancier livre une analyse captivante sur la série qui aura réussi, mieux qu’aucune autre sans doute, à raconter «nos vies sans destin». 
 
Pourquoi «Six Feet Under»? Quitte à écrire sur les premières séries mythiques d’HBO, vous auriez pu choisir «The Soprano» ou «The Wire»…  
 
«Six Feet Under» c’était vraiment «ma» série, et je me sentais marginal, c’est aussi pour ça que j’ai écrit ce livre. L’héritage des «Soprano» et de «The Wire» est beaucoup plus présent, il y a surtout une grande célébration de «The Wire». C’est moins le cas pour «Six Feet Under». Plus de gens ne sont pas arrivés à la voir jusqu’au bout… Donc c’était aussi pour qu’on s’en souvienne. 

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu