Avertir le modérateur

01/12/2010

Les cinq raisons de regarder «V» ce soir sur TF1

Vmontage.jpg

Hasard du calendrier, TF1 diffuse le remake de V ce soir à 23h00, à la veille d'une conférence de presse de la Nasa sur une découverte scientifique liée à la vie extra-terrestre. Faut-il donner une chance à cette nouvelle version, près de 30 ans après l'originale? Absolument. Pour V raisons:

i) Vous avez été traumatisés quand vous étiez petits. Oubliez les séances chez le psy, il faut affronter sa peur en la regardant droit dans les yeux de reptiles. La version 2009 est cependant beaucoup plus soft que celle de 1983. Pas de scène choc comme le gobage de souris à l'apéro, ou pire, de hamster (ou de cochon dinde, pas sûr).

ii) Pas de coupes de cheveux criminelles dans cette version 2010. ABC a également fait un gros chèque pour les effets spéciaux. Remis dans le contexte, ils ne provoquent pas ce «sense of wonder» (sensation d'émerveillement) de la série d'époque. Mais pour un budget télé actuel, ils sont plutôt honnêtes. Gloablement, la série s'éloigne surtout du côté assez «space soap opera» de l'originale.

iii) Anna! Certains regretteront l'absence des sculpturales Diana et Lydia, mais la leader des visiteurs 2009 (aperçue dans Firefly) possède un charme vénéneux. Impossible de lui résister.

iv) Dans leur ensemble, les personnages et l'intrigue sont plus fouillés. On s'éloigne de l'aspect binaire propre aux séries des années 70 et 80. Le dilemme du journaliste qui hésite à vendre son âme à Anna fonctionne plutôt bien. La relation de cette dernière avec sa fille, également.

v) Hormis Stargate Universe et Caprica, il n'y a pas grand chose à se mettre sous la dent en matière de SF et de fantasy (en attendant Le trône de fer). V 2009 n'est pas une grande série. Elle marque clairement moins son époque que l'originale. Malgré tout, elle se bonifie après quatre premiers épisodes poussifs. A regarder, ou au moins à enregistrer.

A noter: la saison 2 démarre le 4 janvier aux Etats-Unis, avec le retour de Diana (Jane Badler). ABC a réduit sa commande de 13 à 10 épisodes, avec deux en option. Vu les audiences pas fameuse de la fin de la première saison, ça sent la fin.

Philippe Berry

20:26 Publié dans Critique | Lien permanent | Commentaires (19) | Tags : v, abc

13/11/2009

La nostalgie fait des petits à la télévision américaine

Le 3 novembre dernier, les 13,9 millions d'Américains branchés sur la chaîne ABC ont pu découvrir «V». Pas vraiment une nouvelle série puisque les «visiteurs», ces lézards venus de l’espace coloniser la Terre, ont fait leur première apparition sur le petit écran en 1983.

La version 2009:

La version 1983:

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu